PVE : une solution pour endiguer les « doublettes » ?

Selon les chiffres publiés par le gouvernement, il y aurait aujourd’hui en circulation en France un grand nombre de « doublettes », c’est à dire de fausses plaques d’immatriculation, nombre qui a considérablement augmenté ces dernières années.

D’après nos confrères du Figaro, le Ministère de l’Intérieur a la ferme intention de s’attaquer au problème avec la mise en place très prochainement d’un nouveau système de procès-verbal électronique (PVE) permettant aux policiers de dresser un procès-verbal sur une tablette électronique synchronisée avec le fichier des plaques d’immatriculation.

Ce système permet de croiser un numéro de plaque et le type de véhicule d’origine (couleur, modèle, etc.). L’arnaque sera vite détectée et l’automobiliste, dont le numéro de plaque a été usurpé, protégé. Si le numéro d’immatriculation ne correspond pas au type du véhicule enregistré, cela signifiera qu’il y a usurpation de plaque et éventuellement que le véhicule est volé.

Ce système d’inscrit dans une politique de lutte durable contre le fléau des fausses plaques d’immatriculation.

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Article(s) lié(s)