Une mobylette ardéchoise, sans plaques d’immatriculation, verbalisée à Paris !

Un Ardéchois malvoyant a reçu un avis de contravention pour avoir circulé sur une voie réservée aux bus à Paris avec « un véhicule non autorisé de marque Peugeot ». Pourtant, le véhicule sanctionné n’est autre qu’un très vieux vélomoteur hors-service qui n’a jamais quitté l’Ardèche.

daniel quinson pose avec la mobylette incriminée

Daniel Quinson, malvoyant, ne peut plus conduire. Il pose ici avec la mobylette mise en cause, qui ne roule plus depuis un bout de temps / Photo : Le Dauphiné Libéré

La mobylette bleue ne fonctionne plus

C’est une drôle de mésaventure qui touche la famille Quinson. En effet, depuis le 4 juin 2014, date de réception de l’avis de contravention, Daniel, aidé de sa compagne Martine, tente de démontrer qu’il n’est pas l’auteur de l’infraction relevée boulevard Raspail à Paris. D’autant plus que le vélomoteur mis en cause ne roule plus depuis bien longtemps et n’est plus équipé de plaques d’immatriculation. Le cyclomoteur bleu est simplement conservé par Daniel Quinson en souvenir d’un ami aujourd’hui décédé.

Vivant à Saint-Julien-Labrousse, petite bourgade de 369 habitants, l’homme de 54 ans ne s’est jamais rendu à Paris et souffre de gros problèmes de vue, ce qui rend la situation d’autant plus ubuesque. Afin de prouver son innocence, l’ancien employé communal a envoyé sa carte d’invalidité à l’officier du Ministère Public. Visiblement pas suffisant puisqu’à la fin du mois de janvier, le couple Quinson s’est vu notifier que la preuve fournie n’était pas suffisante.

Erreur humaine ou plaques usurpées ?

Désemparé face à cette situation, le couple ardéchois a décidé de faire appel à l’association de consommateurs UFC Que Choisir pour tenter d’annuler le PV. Le constat est simple, « soit on a usurpé notre numéro de plaque, soit le policier a fait une erreur de frappe », déclare Madame Quinson.

L’usurpation de plaques minéralogiques est une situation devenue banale dans le quotidien des Français. Pour vous savoir ce qu’il faut faire si vous en êtes confronté à cette situation, consultez l’article que nous avions dédié à ce sujet : usurpation plaques d’immatriculation.

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Source : www.ledauphine.com

Article(s) lié(s)