Ile de la Réunion : la Police équipée d’un lecteur de plaques d’immatriculation

Nouveauté pour les services de Police et de Gendarmerie de l’île de la Réunion : les voici désormais équipés d’un véhicule muni du système de Lecture Automatisée des Plaques d’Immatriculation, autrement nommé LAPI. Les voleurs et contrevenants auront désormais du mal à se cacher.

le systeme lapi

Le système LAPI, un outil de répression extrêmement efficace

Lutter contre le vol de voiture et les fausses plaques

Capable de lire l’immatriculation des véhicules roulant jusqu’à 160 km/h, cet outil technologique basé sur le rayonnement infrarouge sera principalement employé pour lutter contre le vol de véhicules ou l’utilisation de plaques d’immatriculation falsifiées. En effet, comme dans de nombreux départements de France, la déclaration des vols et plaintes explosent.

Développé en 1984 aux Pays-Bas, en vigueur depuis 2005 sur le sol français et affiné au fil des années depuis, le LAPI est capable de lire une plaque minéralogique par seconde et permet également de conserver une photo de la plaque capturée ainsi qu’un cliché du conducteur du véhicule.

Une machine qui peut lire plus de 700 plaques par heure !

En octobre 2014, des journalistes du quotidien Le Parisien avaient embarqué avec la gendarmerie du Loiret pour tester le dispositif et mesurer son impact. L’un des gendarmes présents avait d’ailleurs commenté : « on peut lire entre 2 500 et 3 000 plaques en moyenne (en 4 heures). La machine fait ce qu’aucun opérateur manuel ne saurait faire. Et elle enregistre toutes les plaques sans discrimination ».

Un aperçu sans équivoque de l’efficacité redoutable de l’outil qui devrait ravir les autorités réunionnaises dans la lutte contre la délinquance routière.

L’équipe de Nouvelleplaques.com

Sources : reunion.la1ere.fr, Le Parisien / Crédit photo : quoi.info

Article(s) lié(s)