Assurance auto jeune conducteur : comment ça marche ?

Crédit photo : commentcamarche.net

Crédit photo : commentcamarche.net

L’assurance jeune conducteur, très plébiscitée, ne s’adresse pas nécessairement aux jeunes adultes mais à l’ensemble des néo-titulaires d’un permis de conduire. Comment obtenir une assurance jeune conducteur ? Où faut-il s’adresser ? Pourquoi paie-t-on plus cher que les autres ? Nous tentons de répondre à un maximum de questions ci-après.

Choisir votre assurance jeune conducteur

Vous venez d’obtenir votre permis et vous demandez comment faire pour être assuré au meilleur tarif et posséder les meilleures garanties ? Tout d’abord, inutile d’investir dans une voiture neuve même si vous pensez être un nouveau conducteur hors pair. Conséquence immédiate sur votre assurance : ne cherchez pas une assurance tous risques qui pourrait bien vous ruiner. De la même manière, ne misez pas sur une voiture puissante. Son fonctionnement est différent des modèles d’auto école et vous êtes de toute manière limité par votre vitesse. Le calcul des assurances s’effectue, entre autres, en fonction de la puissance du moteur.

Prenez donc le temps de comparer les offres. Sur internet, vous disposez d’outils comme le comparateur d’assurances dédié en ligne. Munissez-vous des caractéristiques de votre véhicule, notamment à l’aide de votre carte grise et du permis de conduire, pour effectuer un devis en ligne.

Ce qui coûte cher

Les prix montent très vite pour un jeune conducteur car, selon une étude menée par l’association de Prévention Routière, un nouveau détenteur du permis de conduire aurait quatre fois plus de risques d’être victime d’un accident de la route. Il y a plusieurs raisons à ce taux impressionnant. Tout d’abord, le jeune conducteur est souvent trop confiant. En effet, il vient d’obtenir le précieux sésame que représente le permis de conduire et n’a encore jamais eu d’accident ou de frayeur. La modération vient avec la crainte et la mesure du risque.

Ensuite, il n’a pas encore les réflexes pour éviter un accident. Un conducteur qui n’est pas à l’origine de la collision doit savoir comment faire pour l’éviter ou tout au moins la rendre moins grave. Ce n’est pas encore dans la capacité du jeune conducteur. C’est la raison pour laquelle les assurances majorent les tarifs durant les 3 premières années. C’est à la suite de cette période que vous pourrez commencer à cumuler des bonus qui vont faire baisser considérablement le prix. Enfin, une petite astuce pour faire baisser drastiquement le montant de votre prime : les jeunes conducteurs ayant passé la conduite accompagné sont considérés comme plus sûrs. Ils bénéficient donc de tarifs plus avantageux.

Quelle assurance pour un jeune conducteur ?

Selon la compagnie d’assurance, les tarifs varient en fonction du montant des franchises. Vous pouvez trouver des assurances jeune conducteur à des tarifs raisonnables mais pensez à vérifier à combien s’élève le montant de la franchise en cas d’accident. Il est parfois plus intéressant de payer un peu plus chaque mois mais d’être bien couvert en cas de pépin. De même, il est important de prendre un forfait qui vous couvre plus que le simple tiers payant. Comme nous l’avons dit, il est inutile de contracter pour une assurance multi-risques mais pensez à bien couvrir le conducteur et les passagers.

Il existe également de plus en plus de compagnies qui optent pour une formule « pay as you drive ». Vous ne payez que pour votre conduite. Pour cela, il vous faudra installer un boîtier et une application dans votre smartphone pour communiquer vos déplacements à votre compagnie. De son côté, en analysant votre style de conduite, vos vitesses et les risques que vous prenez, votre assureur vous proposera un tarif adapté. Cela peut être une bonne solution car vous conduirez immanquablement mieux en sachant que le tarif dépend de votre prudence.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Article(s) lié(s)