Immatriculations : le marché automobile français en très bonne forme

photo d'une parc auto

Tandis que la vente de véhicules neufs a connu un joli bond en avant au mois de mai 2016, le marché français va vraisemblablement poursuivre sa marche en avant en 2016, après une année 2015 déjà très réussie.

Les constructeurs français ont le sourire

Le mois dernier, une hausse de 22,3% de la vente de voitures neuves a été observée dans l’Hexagone, soit plus de 32 000 véhicules immatriculée en plus de mai 2015 à mai 2016 : 175 834 contre 143 771. Cette hausse est en majeure partie soutenue par les grands constructeurs français : Renault (+33%), Citroën (+30%) et Peugeot (+23%). Au rayon des modèles les plus vendus, la Renault Clio repasse en tête devant la Peugeot 208.

Après une hausse de 6,8% en 2015, il est attendu une croissance de 6% sur l’année en cours soit près de 120 000 unités supplémentaires. Économiste pour Euler Hermès, société présentée comme la numéro 1 de l’assurance-crédit en France et dans le Monde, Yann Lacroix annonce que « cette croissance est simplement le reflet d’un phénomène de rattrapage logique après la crise de 2008. D’ailleurs, les niveaux d’immatriculations d’avant la crise devraient être atteints dès 2017 ».

Un phénomène également observé à l’échelle du Vieux Continent

En observant l’évolution des immatriculations sur le continent européen, on constate un rétablissement du marché automobile à son niveau d’avant-crise 2008. En effet, avec près de 570 000 de voitures immatriculées (+9,81%) en plus entre mai 2015 et 2016, l’Europe présente un bilan très positif. Une hausse 6% sur l’année 2016 est également attendue au niveau de l’Europe.

 


L’équipe de NouvellesPlaques.com

Sources : tf1.fr, journalauto.com

Article(s) lié(s)