Vendée : un policier en carton fait sa loi

policier carton source cnews

Depuis le 7 mars dernier, la commune des Herbiers située dans le département de la Vendée (85) utilise un faux policier municipal afin d’inciter les automobilistes à réduire leur vitesse. Cela peut paraître insolite, et pourtant, les Français ne sont pas les premiers à jouer sur la peur de l’uniforme.

Levez le pied, Dave vous surveille

La ville des Herbiers, située en Vendée, a eu la bonne idée d’installer un policier municipal factice en carton sur la bordure de ses routes. Sa mission, s’il l’accepte, est de faire ralentir les automobilistes à l’aide de ses fausses jumelles et en jouant sur la peur de l’uniforme. Et cela devrait fonctionner étant donné que la Belgique, ayant déjà expérimenté ce concept, a pu observer une baisse de la vitesse moyenne des automobilistes de 5km/h ainsi qu’une chute du taux d’infraction à hauteur de 50%.

Comme l’explique le journal télévisé de France 3, le nom de D.A.V.E signifie en fait « Dispositif Anti -Vitesse Excessive » et reprend l’idée de S.A.M « Sans Accident Mortel » dans le jargon de la sécurité routière. « Derrière le policier fictif, il peut y avoir un vrai policier de la police municipale. Ce n’est pas simplement pour s’amuser, c’est parce qu’on veut vraiment que nos automobilistes lèvent le pied et soient plus sérieux en voiture », explique Véronique Besse, Maire des Herbiers.

Est-ce légal d’installer un faux policier pour dissuader ?

Dans la commune des Herbiers et ses alentours, si la supercherie peut en faire sourire quelques uns, d’autres grincent des dents et se demandent tout de même si ce procédé est bien légal. En effet, des particuliers avaient déjà installé de faux radars devant chez eux afin d’inciter les automobilistes à ralentir ; mais l’État avait fait retirer ces derniers pour motif qu’ils gênaient la circulation routière. Tandis que dans cette situation, ce leurre est une initiative publique et est connue du Parquet.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Article(s) lié(s)