Monaco : Changement des plaques pour les cyclomoteurs

Capture

Le format des plaques des cyclomoteurs et des motos monégasques a changé depuis le 1er mars 2018. Auparavant de forme carrée, il sera désormais obligatoire de circuler avec un plaque d’immatriculation rectangulaire (voir photo ci-dessus).

Qui est concerné par cette nouvelle réglementation ?

Depuis le 1er mars 2018, le Service des Titres de Circulation de la Principauté de Monaco, impose de modifier le format des plaques d’immatriculation des cyclomoteurs. Sont concernés par cette nouvelle loi, tous les propriétaires d’un motocycle, tricycle, cyclomoteur ou quadricycle à moteur. Ce changement intervient quelques mois après la nouvelle réglementation en France concernant le même type de véhicule.

Concernant les véhicules neufs, ils seront directement livrés avec une plaque d’immatriculation au nouveau format. Pour les personnes déjà propriétaires d’un véhicule concerné, ils ont jusqu’au 31 août 2018 pour modifier leur plaque.

Comment procéder à ce changement ?

C’est très simple, pour recevoir sa nouvelle plaque d’immatriculation, il suffit de se présenter au CCTV (Centre du Contrôle Technique des Véhicules) au 8, avenue Albert II, du lundi au jeudi entre 9h00 et 16h30, munis de votre ancienne plaque ainsi que du courrier reçu à cet effet. Comme précisé par Aurélie Péri, chef du Service des Titres de Circulation, « le changement du format de plaque intervient dans un soucis d’harmonisation du support et des estampilles ». « La plaque d’immatriculation ainsi que la pose sont gratuites » a-t-elle ajouté (pour l’installation de la plaque, se présenter au CCTV uniquement du lundi au jeudi entre 14h00 et 16h30).

Les conditions monégasques concernant les immatriculations

En effet, en Principauté de Monaco, les conditions d’immatriculation d’un véhicule monégasque sont bien différentes de celles pratiquées en France. L’immatriculation est payante et doit être renouvelée chaque année en payant une redevance fixée pour chaque catégorie de véhicule. Les plaques minéralogiques sont alors remises au propriétaire du véhicule ainsi qu’un certificat d’immatriculation et une estampille. Bien entendu, pour immatriculer un véhicule en Principauté, il est obligatoire d’être domicilié à Monaco et d’être en mesure de le prouver.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Crédit photo : Gouvernement Princier, Principauté de Monaco

Article(s) lié(s)