OVNI : des plaques d’immatriculation pour les drônes ?

drone

Risques d’attentats, atteinte à la vie privée, perte de contrôle … Multiples sont les risques que peuvent engendrer les drones, ces petits objets volants télécommandés potentiellement équipés de caméras. Depuis ces dernières années, on peut dire que ces engins ont largement trouvé leur place dans l’espace aérien.

Pas de permis ou licence de pilote, mais une carte grise temporaire

D’après la loi du 24 Octobre 2016, l’immatriculation des drones ne serait qu’une question de temps. D’après une information relayée par le site Next Inpact, les propriétaires de drones de plus de 799 grammes auront l’obligation d’effectuer l’enregistrement en ligne de leur machine d’ici quelques semaines. En effet, afin d’identifier les objets volants non identifiés survolant les zones interdites telles que les bases militaires, les aéroports ou encore les centrales nucléaires, une loi pourrait bien imposer aux propriétaires de drones de déclarer officiellement leur appareil afin de lutter contre les actes de malveillance. 

Si l’article 1er de la loi « relative au renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils »  a bien été rédigé, il n’est pas encore appliqué. Le Ministère des Transports aurait indiqué vouloir appliquer cette nouvelle loi durant le premier semestre 2018 et l’enregistrement se déroulera sur un portail, nommé « Mon Espace Drone » déjà en ligne mis en place par le ministre chargé de l’aviation civile.

Une plaque d’immatriculation pour les drones ?

Aux États-Unis,  il est déjà imposé aux propriétaires de drones de s’enregistrer auprès de la FAA (Federal Aviation Administration). Et les Américains ne comptent pas s’arrêter à un simple enregistrement en ligne des engins volants. Si un numéro d’identification est déjà inscrit à l’intérieur de l’appareil, il serait souhaité que ce dernier soit visible directement sur la carrosserie comme sur un avion de tourisme ou encore un hélicoptère.

En France, il est question d’une éventuelle plaque d’immatriculation pour les drones depuis 2015. Il est donc probable que les drones puissent voler de leurs propres hélices pendant encore un moment…

 L’équipe de NouvellesPlaques.com

Article(s) lié(s)