Canada : une plaque d’immatriculation personnalisée intraduisible

drapeau canadien

Au Canada, comme c’est d’ailleurs le cas dans plusieurs pays de la planète, il est possible d’effectuer une demande auprès des autorités afin de personnaliser son immatriculation moyennant un échange financier. Des indiens canadiens en ont profité pour jouer avec le système et afficher fièrement un message inattendu. 

Décider de son immatriculation, au Canada c’est possible

En effet, certaines provinces canadiennes offrent à leurs habitants la possibilité de demander à personnaliser leurs plaques d’immatriculation dans la mesure ou le message inscrit n’est pas injurieux, raciste ou haineux. De plus, les messages faisant référence aux thèmes du sexe, de la drogue, de l’alcool ou encore de la religion sont clairement proscrits. Si les forces de l’ordre canadiennes sont en mesure de traduire les messages anglophones et francophones plus ou moins facilement, il est difficile de leur imposer la connaissance des langues de la terre entière. Il semblerait que des Indiens vivant en Colombie-Britannique, aient profité de cette situation pour inscrire un message en Pendjabi.

« Je suis ivre » sur les plaques d’immatriculation des Indiens

Si environ 100 millions de personnes dans le monde sont capables de comprendre la langue du Pendjab, ce n’est pas le cas des autorités canadiennes compétentes dans le contrôle des demandes d’immatriculation. En effet, des Indiens résidents dans la province Canadienne de la Colombie Britannique, ont sauté sur cette occasion pour inscrire un message plutôt hilarant sur leurs plaques d’immatriculation personnalisées. Sa traduction ? « Je suis ivre ». C’est un canadien parlant la langue Pendjab qui a averti les autorités de la traduction de ce message. Confus, les services compétents ont bien entendu retiré l’immatriculation concernée du véhicule. A notre connaissance, l’auteur de cette drôlerie n’ a pas reçu de contravention à ce sujet.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Article(s) lié(s)