Comment choisir son assurance automobile ?

assurance auto

Lorsque vous achetez une voiture, l’une des premières démarches administratives à effectuer, c’est d’assurer son nouveau véhicule. Inutile de se précipiter sur la première offre qui vous est présentée : prenez le temps d’étudier les différentes propositions. Il est possible de négocier avec les assureurs mais surtout d’éviter certains pièges.

Comparer les différents assureurs

Il y a quelques années, votre fidélité auprès d’un assureur vous permettait d’obtenir des tarifs plus intéressants avec le temps. A présent, il n’y a pas meilleure façon que de faire jouer la concurrence afin de trouver les meilleurs prix et être mieux assuré. Il est conseillé de revoir son contrat d’assurance tous les deux ans environ et deux solutions s’offrent à vous pour vous y prendre de la meilleure des manières :

  • Passer par un comparateur d’assurances sur internet : tout le monde connaît le Lynx ou les Furets. Vous rentrez quelques informations sur votre situation et votre localisation ainsi que quelques informations sur votre véhicule (comme la plaque d’immatriculation et la puissance) et le comparateur trouve l’assurance la moins chère et correspondant à vos critères en seulement quelques minutes.
  • Faire appel à un courtier en assurance : c’est un commerçant indépendant qui ne vend pas directement les contrats d’assurance à ses clients. Il les compare afin de vous proposer la solution qui sera la plus adaptée à vos besoins. Il sera donc en mesure de vous conseiller probablement plus en adéquation avec vos critères.

Le prix ne doit pas être votre seul critère. En effet, l’assurance la moins chère ne sera pas forcément la meilleure et il faut parfois savoir payer plus pour être mieux couvert.

Comment assurer son véhicule ?

Il est important d’adapter son assurance en fonction de son véhicule mais également en tenant compte de ses besoins. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous afin de trouver le contrat qui sera le plus cohérent pour votre véhicule. Inutile de payer plein pot pour une vieille guimbarde :

  • L’assurance au tiers : Chaque véhicule doit être au minimum assuré au tiers. C’est la loi qui impose cette assurance minimum qui permet de couvrir les dommages matériels et corporels que le véhicule pourraient causer à une tierce personne dans le cas où vous seriez responsable de l’accident.  Cette assurance est conseillée si votre véhicule est ancien et avec un kilométrage élevé. Il est possible de rajouter quelques garanties en cas de vol, incendie ou bris de glace.
  • L’assurance tous risques : C’est l’assurance la plus complète en terme de protections. Que vous soyez responsable ou non, l’assurance tous risques propose une responsabilité civile, une prise en charge des dommages corporels ou matériels dus à une collision ou un acte de vandalisme, vous protège en cas de vol ou incendie mais aussi en cas de tempête ou autre catastrophe naturelle.
  • L’assurance sur mesure : Idéale pour ceux qui ne parcourent que très peu de kilomètres chaque année, cette assurance sur mesure permet d’adapter son contrat en fonction de l’utilisation de son véhicule. Si vous parcourez moins de 8000 kilomètres par an, cette solution peut vous permettre d’économiser entre 15% et 30% sur votre contrat d’assurance. Mais attention, car si vous dépassez votre forfait kilométrique, vous devrez payer une pénalité à votre assureur.

Important : même si cela peut paraître illogique, il est obligatoire d’assurer un véhicule même s’il est hors d’usage ou s’il ne bouge pas car si ce dernier venait à prendre feu et provoquer des dégâts, la facture pourrait bien être salée. Une assurance au tiers est le stricte minimum et nous vous rappelons que rouler sans assurance est passible d’une amende pouvant atteindre la somme de 3750€.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Article(s) lié(s)