1000€ pour personnaliser ses plaques !

Personnaliser sa plaque d’immatriculation, avec une seule lettre par exemple, c’est désormais possible. Un nouveau règlement est entré en vigueur lundi dernier. Il permet de personnaliser encore davantage les plaques d’immatriculation. Mais cette fantaisie a un coût ! (suite…)

Pollution : plaque immatriculation paire et impaire

Les problèmes de pollution ont touchés un grand nombre de ville française ces derniers jours et certaines ont décidé de mettre en place une circulation alternée pour limiter le nombre de véhicule circulant dans leur agglomération.

Plaque paire : interdiction de circuler à Paris et dans certaines agglomération de France

Comment faire si votre véhicule possède une plaque d’immatriculation paire pour vous rendre au travail ? Un véritable casse-tête pour bon nombre d’automobilistes. Nouvellesplaques.com vous propose plusieurs solutions : (suite…)

Circulation alternée : une solution pour réduire la pollution ?

La succession des pics de pollution un peu partout en France ces derniers temps ont contraint le gouvernement à réagir. Une rumeur circule sur la mise en place, dès 2014, d’une mesure très ancienne : en cas de pic de pollution, les véhicules avec des plaques d’immatriculation pairs circuleraient les jours pairs, les autres seraient autorisés les jours impairs.

Circulation alternée :

Le ministère de l’Écologie par l’intermédiaire de son Ministre Philippe Martin a ainsi annoncé mercredi dernier qu’il songeait à instaurer dès 2014 une circulation alternée dans les grandes agglomération lors des pics de pollution aux particules fines et aux oxydes d’azote (NOx).

Outre le fait que la France est sous la menace d’une sanction de Bruxelles de plusieurs dizaines de millions d’euros pour non-respect des valeurs limites de particules dans une quinzaine d’agglomérations de l’héxagone, la pollution atmosphérique représente un véritable enjeu de santé publique. En France, l’Institut de veille sanitaire (INVS) montre que le respect des normes OMS (10 µg/m3 pour les microparticules, contre les 14 à 20 µg/m3 constatés actuellement dans toutes les villes) permettrait de différer un peu moins de  3000 décès par an.

Panneau Pollution

.

 

Une mesure déjà testée en 1990 :

Cela se ferait à partir du numéro de la plaque d’immatriculation de chaque véhicule : tous les numéros pairs circuleraient les jours pairs, les autres seraient autorisés les jours impairs. Une mesure qui, si est mis en place, va générer de sérieux problèmes aux usagers pour ce rendre sur leur lieu de travail notamment ceux qui ne possède qu’un seul véhicule. Les transports en communs seront-ils capables d’absorber l’ensemble des usagers ou ces derniers utiliseront quand même leur véhicule pour ne pas perdre leur travail. Autre possibilité, utiliser une fausse plaque avec un numéro autorisé à circuler le jour de la circulation alternée et voir ainsi le nombre de « doublettes » exploser sur le territoire … un sujet brûlant pour entamer l’année 2014 !
L’équipe de Nouvellesplaques.com

Sources : BFMTV / image : lexpress.fr

Fausses plaques d’immatriculation : enfin des réactions !

Il y a trop de laxisme dans le suivi des plaques d’immatriculation et de leur obtention : c’est le constat fait par plusieurs personnalités constatant un nombre toujours croissant de fausses plaques d’immatriculation.

Une lettre adressée à Monsieur le Premier Ministre sur les faits graves

Dominique Baudis a affirmé avoir adressé une lettre à M. Ayrault. Le défenseur des droits a par ailleurs demandé au Premier Ministre de rendre plus stricte la méthode d’octroi des plaques d’immatriculation. Dans un communiqué, il affirme que cette démarche a été entreprise afin d’éradiquer les contrefaçons qui sont nombreuses dans ce domaine. En effet, obtenir une plaque d’immatriculation ne requiert aucun justificatif précis, alors qu’une pièce d’identité et une copie de la carte grise devraient figurer au moins parmi les dossiers à présenter pour obtenir une plaque. Les confectionneurs ne cherchent d’ailleurs même pas à savoir s’il s’agit d’une voiture neuve ou d’une voiture déjà en circulation.

D’autres propositions concrètes en complément

Dans sa lettre au chef du gouvernement, M. Baudis a proposé la mise en place d’un registre obligatoire chez les revendeurs de plaques d’immatriculation, ainsi que l’installation d’un système de pastille inaltérable et très difficile à enlever, à moins d’endommager la plaque en question.
Ces propositions arrivent à point nommé étant donné que si en 2011 ces fausses plaques ont augmenté de 98 %, elles ont progressé de 73 % encore l’année dernière. D’après les statistiques recueillies auprès du Ministère de l’Intérieur, il y avait environ 17479 fausses plaques en circulation rien que pour l’année 2012.

Le président de l’ANDEVI y met son grain de sel :

Daniel Merlet, président fondateur de l’Association nationale de défense des victimes d’injustices a évoqué un autre problème : celui des propriétaires des plaques originales. Il affirme qu’à ce niveau, le problème ne concerne plus uniquement la police et les citoyens dans le cadre d’une délinquance, mais aussi les personnes titulaires de ces plaques usurpées qui voient défiler d’innombrables PV. Il n’est jamais facile en effet de convaincre l’administration de votre bonne foi lorsque vous niez que c’est votre voiture toyota qui s’est fait flasher à plus de 200 kilomètres à l’heure alors que vous-même étiez chez vous et votre véhicule bien au chaud dans le garage. D’autant plus que les usurpateurs poussent le bouchon bien loin en choisissant une voiture de même marque que la vôtre, et en la peignant avec la même couleur que la vôtre. Même si vous réclamez  un cliché pour prouver votre innocence, vous verrez  votre voiture à l’écran, ou du moins sa copie avec la fausse immatriculation. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls a par ailleurs déjà affirmé que le gouvernement avait pris note de ce grave problème et qu’il était déjà en train d’étudier toutes les possibilités pour y remédier.

 L’équipe de NouvellesPlaques.com