Les pneus chinois de plus en plus présents sur le marché européen

Selon une étude du site centralepneus.fr  élaborée à partir de leurs statistiques de vente sur l’année 2013, la vente en ligne de pneumatiques chinois semble connaitre une croissance continue.

De plus en plus de consommateurs se laissent ainsi séduire par ces gommes vendues parfois trois fois moins cher que les pneumatiques de manufacture européenne et dont la qualité ne cesse apparemment de s’améliorer.

Ainsi, selon l’étude réalisée par le site de vente en ligne de pneus, 73% des clients ayant acheté ce type de pneus se disent satisfaits et prêts à renouveler l’expérience.

Certes, toutes les marques de pneus chinois ne se valent pas. Certaines tirent mieux que d’autres leur épingle du jeu et affichent une qualité, en matière de tenue de route et résistance à l’usure, en constante amélioration.

Parmi elles, on retrouve par exemple les marques TRACMAX, WANLI, SAILUN, SUNNY ou encore HIFLY.

Selon le site Centrale Pneus, les ventes de pneus de manufacture chinoise représenteraient au total plus de 5% de leurs ventes. Ce qui n’est pas négligeable comparé aux chiffres de vente de grandes marques comme Pirelli et Dunlop qui atteignent respectivement 3.75% et 3.46% sur l’année 2013.

Ce phénomène décrit par le site de E-Commerce s’inscrit dans une tendance annoncée depuis plusieurs années par les cabinets de recherche. Au cours des 10 prochaines années, on estime en effet que le marché du pneumatique chinois devrait croître de 15% par an pour atteindre et dépasser en 2020 les 250 millions de pneus importés sur le territoire européen.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Partir en vacances avec des vélos sur le véhicule

Beaucoup d’entre vous s’apprêtent à partir en vacances avec des vélos arnachés à leur véhicule. Voici quelques règles importantes à connaître pour respecter les règles de sécurité sur nos routes :

Le porte-vélos de toit : il permet de fixer jusqu’à 3 vélos sur le toit de votre véhicule. C’est peut-être l’un des systèmes de transport les moins coûteux car pour seulement quelques dizaines d’euros on peut se procurer deux barres de toit et un support pour un vélo.

Vélo sur boule d’attelage : dans ce système, les vélos sont suspendus à une barre elle-même fixée, grâce à un socle, à la boule et la plate-forme elle aussi suspendue. La législation impose de ne pas suspendre plus de 4 vélos. Pour ceux qui utiliseront ce système d’attelage, attention à ne pas dépasser la charge limite autorisée.

Coffre ou hayon : Les porte-vélos installés sur les coffres de véhicules ou fixés aux hayons ne peuvent prétendre à transporter plus de trois bicyclettes.

Ce qu'il ne faut pas faire !

Ce qu'il ne faut pas faire !

Plaque lisible : OK !

Plaque lisible : OK !

IMPORTANT : Si vous optez pour cette dernière solution, les plaques d’immatriculation du véhicule doivent rester visibles et doit être conforme (une plaque écrite au feutre sur un carton ou une planche est interdite). En cas de défaut, il peut vous en coûter 135 € d’amende (Art R 317-8 du code de la route).

Sur ces bons conseils, nous vous souhaitons de bonne vacances…

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Angoulême : pris avec de fausses plaques pour éviter les PV !

Nous vous faisions part il y a quelques semaines d’un test effectué auprès des professionnels de l’automobile (dont notre site Nouvellesplaques.com) par le magazine AutoPlus pour faire fabriqué de fausses plaques d’immatriculation : le constat était malheureusement désastreux avec une réelle  facilité d’obtenir une doublette sans passer par le réseau parallèle. Dans la réalité de tous les jours, cela se concrétise par des histoires comme celle-ci :

Ce sont nos confrères du quotidien La Charente Libre qui nous rapporte cette histoire qui malheureusement à tendance à se banaliser. En effet, selon les forces de l’ordre de la municipalité, il y a près d’une plainte par semaine au commissariat d’Angoulême. Des automobilistes qui reçoivent des PV pour des infractions qu’ils n’ont jamais commises. La faute aux fausses plaques.

Cette fois, les policiers de la patrouille ont eu l’œil en contrôlant jeudi soir, vers 22h15, rue de Périgueux à Angoulême un automobiliste de 29 ans, au volant d’une Citroën Saxo, immatriculée GH… Sauf que sur la carte grise, il était écrit GB. Le jeune homme a reconnu qu’il avait volontairement modifier ses plaques, pour éviter les PV.

Résultat, encore une usurpation de plaque d’immatriculation, qui font courir au contrevenant une amende qui peut grimper jusqu’à 1500 € avec comparution devant la justice. Son véhicule a été bien sûr immobilisé et il devra refaire ses plaques d’immatriculation.

L’équipe de NouvellesPlaques.com

Source : http://www.charentelibre.fr

Plaque immatriculation du jour

Sachez que vous pouvez suivre grâce à notre blog, l’évolution des numéros des plaques d’immatriculation au fil des mois afin d’éviter les combinaisons de lettres désagréables telles que « PD« , « PQ« , « WC« , etc…

En effet, avec une moyenne de 35 000 éditions de cartes grises par jour via le nouveau Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV), il est quasi impossible de suivre l’évolution des numéros d’immatriculation au quotidien.

C’est pourquoi en tant que professionnel automobile de la plaque d’immatriculation nous suivons tous les jours l’évolution des numéros afin de vous faciliter la tâche.

N’oubliez pas que vous pouvez commandez vos plaques minéralogiques en même temps que votre certificat et que vous pouvez obtenir jusqu’à 50% sur votre jeu de 2 plaques plexiglas ! Pour cela, il suffit de taper NPLAQUE dans notre configurateur de plaque immatriculation.

L’équipe de Nouvellesplaques.com