On usurpe ses plaques immatriculation, elle perd son permis de conduire !

Achat de nouvelles plaques d'immatriculation & cartes grises

Bonjour à tous,

C’est histoire invraisemblable d’une habitante de Bressuire, qui victime d’une « doublette de plaques immatriculation« , a dû rendre son permis de conduire à la sous-préfecture pour des infractions qu’elle n’a pas commises.

C’est le quotidien LaNouvelleRepublique.fr qui nous rapporte l’histoire de Madame S. Dos Santos obligée remettre son permis de conduire pour des infractions dont elle n’est pas l’auteure.

Elle perd son permis pour des infractions qu'elle n'a pas commis

Elle perd son permis pour des infractions qu’elle n’a pas commises

Tout commence en décembre 2010, lorsqu’elle reçoit une première contravention, puis une autre… au total, elle en recevra 9 dont 5 pour des excès de vitesse et 4 pour des feux rouges non respectés. Le problème est que les infractions ont été commises à plus de 1000 km du lieu de résidence de Mme Dos Santos sur la Côte d’Azur.

Elle a, bien sur, contesté chacune de ses contraventions auprès de l’officier du Ministère Public en prouvant qu’elle ne pouvait pas se trouver sur les lieux au moment des faits. Elle a même déposé plainte à la gendarmerie de Bressuire en mai dernier, pour « usurpation de plaques d’immatriculation ». L’officier du Ministère Public lui donne raison en annulant la 1ere contravention. Mme Dos Santos pensait alors avoir fait l’essentiel en contestant chacune des infractions qu’elle avait reçu mais voilà.  Malheureusement, la procédure en cours  prend du temps et elle reçoit le 26 août un courrier l’informant qu’elle doit restituer son permis de conduire n’ayant plus de point. « On ne lui a pas laissé le temps de contester jusqu’au bout de son recours légal », regrette le président national de l’ANDEVI Daniel Merlet.

Mme Dos Santos appauyé par Mr Merlet ont été par la sous-préfète de Bressuire, afin d’obtenir une suspension de la procédure de retrait de permis, le temps qu’elle puisse prouver son innocence. Peine perdue même si la sous-préfète s’est engagée à faire le nécessaire au plus vite, mais sans fixer d’échéances et Sandra a dû remettre son permis.

Il est quand même ahurissant, de nos jours, d’arriver à des situations où des familles se retrouvent perdues et impuissantes face à des situations administratives complétement absurdes. Espérons pour Mme Dos Santos qu’elle puisse rapidement retrouver son permis indispensable pour son travail (elle est livreuse de colis).

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr

Vol de plaques d’immatriculation a Lons :

Achat de nouvelles plaques d'immatriculation & cartes grises

Bonjour à tous,

Selon nos confrères de la République des Pyrénées, dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 septembre, 200 plaques d’immatriculation vierges ont été volées dans un garage de la commune de Lons. Rapidement la piste de l’ETA a été évoquée notamment dans la presse espagnole, qui a relayé l’information hier matin, et a indiqué que ce vol peu banal portait la marque du groupe terroriste basque.

Côté français, en Béarn, la piste ETA semblait beaucoup moins flagrante en insistant sur le fait que rien ne pouvait permettre de soupçonner le groupe terroriste du vol de plaques immatriculation.

Selon le directeur de cabinet du préfet Frédéric Loiseau, aucun élément ne permet de confirmer cette information et l’enquête progresse plutôt vers un vol des plus banals. Un peu plus tard dans la journée, c’était au tour du ministre espagnol de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba de se mettre au diapason de la version française.

Sachez que chaque plaque a un N°TTPR d’homologation qui permet le suivi des plaques en cas de vol ou d’usage à des fins délictuelles.

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Shakespeare in my plaque immatriculation ?

Achat de nouvelles plaques d'immatriculation & cartes grises

Bonjour à tous,

En Angleterre, quand on a un peu d’argent, on peut se permettre quelques fantaisies… Le propriétaire de plusieurs luxueuses berlines s’est amusé à faire poser des plaques d’immatriculation reprenant la fameuse formule de Shakespeare : « To be or not to be ».
Qui ne connait pas la fameuse phrase « To be or not to be, that is the question » (en français « Etre ou ne pas être, telle est la question ») de la pièce de Shakespeare  » Hamlet « .

Shakespeare sur mes plaques

Shakespeare sur mes plaques

Et oui, certains sont fans de club de football, d’autres de littérature…

Sachez qu’en France, on ne peut pas choisir ses plaques d’immatriculation dans le nouveau système SIV en vigueur depuis 2009, aux grands regrets de certains qui aimeraient choisir leur initiales ou leur nombre fétiche.

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Sources : Sport Prestige, Turbo



Les motards contre le port du gilet jaune et l’agrandissement de la plaque immatriculation

Achat de nouvelles plaques d'immatriculation & cartes grises

Bonjour à tous,

Nos amis motards sont d’une manière générale très en colère vis à vis des dernières mesures prise par le gouvernement et ils ont décidé de le faire savoir !

Selon la Voix du Nord, vendredi dernier, un rassemblement de 500 motards est parti de Lille, rejoint par d’autres motards du Pas de Calais au fur et mesure qu’avançait le cortège vers Arras, puis ils ont repris la route direction Bapaume, où les attendaient des camarades picards. Le but de cette manifestation était Saint-Quentin, dans l’Aisne, la ville de Xavier Bertrand, ministre d’un gouvernement qui veut imposer aux motards un certain nombre de mesures :

Port du gilet fluo, plaques d’immatriculation plus grandes et bien sûr…on en a déjà parlé suppression des panneaux avertissant de la présence d’un radar.  Dans les colonnes du journal, on pouvais lire : « Nicolas Sarkozy est pris en flagrant délit d’excès de vitesse de réaction », s’enflamment Olivier Turpin et Philippe Warchol, respectivement présidents des sections 59 et 62 des Motards en colère. Le gilet fluo ? « Il a été démontré que pour les motards, cela ne sert à rien ». Les grandes plaques d’immatriculation ? « Ça fait des coins qui sortent de la moto. C’est dangereux. D’ailleurs, les Allemands qui avaient des plaques comme cela sont en train de changer. En fait, ce qu’ils veulent, c’est juste pour être certains de nous choper au radar… C’est exactement comme pour la suppression des panneaux avertisseurs. Le but, c’est de faire rentrer de l’argent. Pas d’améliorer la sécurité. »

Pour les Motards en colère de la grande région nord, cette balade revendicative était juste « un échauffement, une répétition » avant la vraie manif, celle du 18 juin, « avec les taxis, les poids lourds et tout le monde ! « .

L’équipe de Nouvellesplaques.com

Source : la Voix du Nord